Connaître les enseignements de Jésus Christ et les appliquer

Nous vivons dans une société très laïcisée …
Dieu, le Tout Puissant, est rejeté de nos vies ; combien de gens ne savent plus qui ils sont et font l'expérience du vide à l’intérieur d'eux-mêmes ... 
 « L’Église est un hôpital de campagne » a dit le pape François …. Il nous appelle à rentrer dans la bataille pour porter l'espérance à ceux qui ne l'ont pas, pour rencontrer ceux qui sont perdus, ceux qui sont dans le besoin… Mais comment faire ? Qu'a fait Jésus ? Que disent les Évangiles ? 
Jean, dans ce message, nous parle de Jésus :  Jésus, Fils de Dieu, Jésus qui n'appartient à personne, Jésus libre dans le choix de ses amis, Jésus indépendant dans sa relation avec les autorités civiles, les autorités religieuses et dans son enseignement au peuple… Jésus dans la simplicité et la pureté de cœur …
En union de prières avec Robert et Yvette


Livre Tome 4 : Le temps presse rallumez vos lampes 
page 50 : Connaître les enseignements de Jésus Christ et les appliquer - Message du 1er septembre 2004 - 

" Quand vous lisez les Évangiles, vous constatez que Jésus se manifeste toujours comme une personne totalement libre car, Fils de Dieu, Il ne dépend pas d’une ville, ni d’une secte religieuse et encore moins d’un des maîtres ou rabbins.
N’appartenant à personne, Jésus est libre dans le choix de ses amis. Il est indépendant, autant dans sa relation avec les autorités civiles ou religieuses que dans son enseignement au peuple.
Très respectueux de la Loi donnée par Dieu à Moïse, Il ne l’abolit pas, mais Il l’accomplit, car la mémoire et le respect de la Loi matérialisent le souvenir de l’amour de Dieu. Par contre, Il a lutté quand la Loi de Dieu était utilisée par des hommes pour rendre esclaves d’autres hommes, alors qu’elle avait comme seul but de mener les hommes à pratiquer l’amour fraternel entre eux aussi bien qu’à l’égard de Dieu.
Si Jésus qualifie les Pharisiens d’hypocrites, ce n’est pas pour leur reprocher leur préoccupation pour les Écritures et la Loi, mais pour les conséquences de leur hypocrisie. Car les paroles et la conduite qu’ils expriment sont étrangères à leur cœur. Et à force de tromper les autres, ils en arrivent à se tromper eux mêmes. Dans votre monde actuel, c’est souvent le cas d’hommes de toutes catégories, même religieuses, qui, pour gagner l’estime des autres, ont des gestes et des paroles qui sont bien loin de correspondre à une intention simple ...
Pour vous chrétien, la simplicité et la pureté de cœur devraient être la vertu fondamentale.
Psaume 50 : Mets en moi un cœur pur ô Mon Dieu
L’Évangile vous enseigne que le plus grand obstacle sur la voie de Dieu est précisément l’hypocrisie.
Quand Jésus parle aux Pharisiens, c’est également à vous qu’Il s’adresse, vous qui prenez connaissance de ces enseignements.
C’est sans masque que vous devez vous comporter.
Si vous cherchez à donner une autre image de vous-mêmes, de ce que vous êtes réellement, vous deviendrez alors impurs, ce qui vous rendra esclaves de l’image que vous cherchez à donner, c’est-à-dire que vous serez des êtres inquiets et craintifs.
La pureté de cœur est l’opposé de la fourberie du cœur, de sorte que la personne qui a un cœur pur est celle qui a un seul cœur et qui l’exprime véritablement à travers ses actions.
 Pour bien mener votre vie à l’exemple des disciples de Jésus, avec toute votre pureté de cœur, vous avez à vous plier à trois exigences :
1] - La première exigence consiste à préférer le Christ à tout. Pour cela, vous n’avez surtout pas à vous couper de tout lien d’amour et d’amitié avec les autres, et encore moins de renoncer à les aimer. Préférer le Christ, c’est vivre en communion avec Lui, c’est donner toute l’importance à ce qu’Il dit, afin que votre vie devienne conforme à la sienne et que vous soyez capable de vivre à son exemple dans une vie totalement donnée, comme Il l’a fait.
2] - La deuxième exigence est d’accepter la souffrance : « Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher derrière Moi ne peut pas être mon disciple.» Il ne s’agit pas de rechercher la croix, de s’y mettre dessus, de la désirer, mais de ne pas la fuir lorsqu’elle se présente dans vos vies. Chacun de vous est appelé à connaître un jour ou l’autre la souffrance, c’est la mort d’un être cher, la maladie, le chômage, un problème financier, un projet qui n’aboutit pas, une relation qui prend fin. En fait, la croix se présente sous différentes formes ! Jésus, qui vous a aimés passionnément, comprend vos souffrances. Son combat pour la vérité, la justice et la paix a été rude. Pour vous, Il a accepté la douleur, le rejet et la mort sur la Croix. A l’heure de l’épreuve, vous n’avez pas à désespérer non plus. Vous pouvez compter sur la solidarité et sur la présence du Christ.
3] Renoncer à tous vos biens est la troisième exigence. Il ne vous demande pas de vivre dans le dénuement et l’indigence, mais Il vous demande de ne pas considérer l’argent comme maître, surtout de savoir donner de vous-mêmes, c’est-à-dire de votre temps, de votre savoir et de vos compétences, et ce, pour lutter, comme le Seigneur, contre l’injustice et la pauvreté.
Vous attacher au Christ, c’est vivre avec un cœur pur, porter votre croix, partager vos biens, surtout votre temps et considérer l’appel radical.
Votre réponse l’est-elle pour autant ?
Il vous reste à demander à l’Esprit Saint le discernement, la volonté, la force et l’abandon nécessaires pour répondre à l’invitation du Christ ...

 Jean Messager de la Lumière"

L'Eucharistie, clé de votre salut

A la demande de Robert et Yvette je prend le relais, bien humblement....comptant sur l'appui du ciel et de Jean ! Robert et Yvette seront toujours là pour nous soutenir de leurs prières …sans oublier les vôtres et celles de la communion des Saints ! 
Tout est entre les mains de Dieu … pour Sa plus grande Gloire !

Les vacances d'été sont là : repos attendu pour le corps, pour le cœur et pour l'âme ….. mais n'oublions pas que L'Eucharistie est la clé de notre salut ! C'est ce que nous explique Jean dans ce message... Alors n'oublions pas de rendre visite à Jésus au cours de nos temps de repos et de quiétude... 
En union de prières avec Robert et Yvette 
Françoise

Livre Tome 7 :  Choisir l'Amour de Dieu
page 164 : L'Eucharistie, clé de votre salut - Message du 4 juillet 2011 -

  "  Soyez les témoins fervents de la présence du Christ sur les autels des églises. C’est bien l’Eucharistie qui façonne votre vie. Elle oriente tous vos choix de vie, car elle est la présence vivante et bien réelle de l’Amour trinitaire de Dieu.
Il est certain que, même pour des chrétiens, il n’est pas très facile de croire en la présence réelle du Christ Jésus dans l’Eucharistie. 
Y croire prouve que votre foi est solide.
Aussi, quand vous recevez l’hostie sur votre langue, vous accueillez le Seigneur Jésus avec joie et profond respect....
Le grand mystère de l’Eucharistie, célébré à chaque messe, est la clé de votre salut.
Ce qui est commémoré est le sacrifice que le Seigneur Jésus-Christ a fait de Sa propre vie en mourant sur la Croix, et ceci afin que vous puissiez accéder à la Vie éternelle : « Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ».
Par votre adhésion, prenez bien conscience que, dans le cadre de la communion des saints, sont unis tant d’Espérance et d’Amour !
 Vous avez à manifester toute votre foi, car c’est formellement Jésus que vous recevez dans la sainte Eucharistie. Vous ne pouvez ignorer, qu’assistent à la sainte Messe tous ceux qui, de l’autre côté de la rive, conduits par les anges, prennent une part active à la célébration. Ils sont les témoins de votre foi et de vos actions, ils sont si reconnaissants pour tout le bien que vous leur témoignez, en particulier quand vous avez fait l’offrande de la messe et que vous communiez à leur intention. 
Vous pensez assimiler le Seigneur à vous, mais, réellement, c’est bien Lui qui vient en vous pour vous assimiler à Lui. 
C’est effectivement Lui-même qui se donne à vous en nourriture mystérieusement, sous la forme d’un morceau de pain et d’un peu de vin, qui deviennent réellement, par la Consécration, Son Corps et Son Sang.
Qu’Il soit enfermé dans le tabernacle ou exposé dans l’ostensoir, il peut vous être difficile de prendre le temps de l’adorer.... En adorant le Seigneur dans l’Eucharistie, suivant le cas, vous préparez ou prolongez la communion en méditant Sa présence dans votre cœur. La contemplation du Christ présent dans l’Eucharistie est un dialogue intime avec Jésus.
Ainsi, vous demeurez longuement en une conversation spirituelle, une adoration silencieuse et une attitude d’amour.
 En reconnaissant Jésus dans la sainte Hostie, vous reconnaissez également celui ou celle qui souffre, qui a faim et soif, qui est étranger, malade, emprisonné, et demeurez donc attentif à chaque personne en vous engageant, de manière concrète, pour tous ceux qui en ont besoin.
Pendant la célébration eucharistique, le ciel et la terre sont à l’unisson et se prosternent en adoration devant le Seigneur Dieu.
En résumé le monde visible et le monde invisible dans lequel vous êtes immergés, sont mystérieusement associés à la célébration de la sainte Eucharistie....
Quand l’Eucharistie est célébrée, le Ciel est présent, et là où le Ciel est présent, les anges et les saints sont là parce que le Christ est là !

Jean, votre messager d’Espérance "

La Paix de Dieu

"Je vous laisse ma paix, je vous donne ma paix ..."
Très chers frères et sœurs en Jésus et Marie,
Toute angoisse et inquiétude disparaitront au fur et à mesure que la paix surnaturelle de Dieu entrera dans votre cœur et dirigera vos pas vers la vie abondante qu’Il vous destine et que vous connaîtrez dans un bonheur que vous ne savez imaginer. 
Avec toute notre affection et en union de prières
Yvette et Robert

Livre Tome 7 : Choisir l' Amour de Dieu
Page 84 : La paix de Dieu - Message 3 du 12 février 2013 -

" « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix », vous entendez bien ces paroles du Seigneur Jésus chaque fois que vous assistez à la sainte Messe. Et en répondant « Amen », vous assurez que cette Paix est bien celle de l’esprit, du cœur et de l’âme.
Pensez que le Christ-Jésus a souffert, qu’Il est mort et ressuscité pour que vous soyez dans la paix et sauvés... Aussi est-il judicieux que vous désiriez profondément de vivre dans la paix.
Hélas, de nombreux obstacles peuvent empêcher la paix de Jésus inonder votre vie.
N’êtes-vous pas facilement vaincu par le stress, l’angoisse et même le découragement ?
Vous pouvez perdre la paix par le péché, que ce soit entre autre par l’orgueil, la colère, le sexe ou la gourmandise.  
En matière de morale, il y a des lois perfides sur le mariage, l’avortement, la contraception et sur l’euthanasie...
Dans tous ces cas où vous pouvez être concernés, évitez de vous justifier en vous servant des arguments que vous entendez à la radio ou à la télévision, tout comme sur la presse écrite et surtout sur l’Internet ! En réalité, lorsque vous rejetez ce que l'Église vous enseigne officiellement, par le Catéchisme de l’Église catholique, creuset des Saintes Écritures, vous écartez alors la vérité du Christ Sauveur.
Dans votre parcours, vous pouvez être appelé à connaître et même à rencontrer des évêques ou des prêtres, ou encore des hommes qui sont considérés comme des personnalités. Vous n’avez aucun droit de critiquer leurs combats, leurs échecs, leurs fautes....
Certainement, à votre encontre, vous n’aimeriez pas que les autres fassent cela !
C’est un péché que de dévoiler, sans aucune nécessité, les faiblesses et les fautes des autres ... vous sentez-vous meilleur ?
La paix s’acquiert dans les familles où chacun doit y mettre du sien pour qu’elles soient des lieux de bonheur. Elle s’acquiert dans votre bon comportement dans les relations sociales si troublées, perturbées et si difficiles. Que chacun de vous s’interroge dans la vérité des situations : où est le bien pour tous ? 
Vous n’êtes pas forcément en paix quand vous craignez pour votre carrière, pour votre santé, pour une personne qui vous est chère, de ce qui vous manque ou encore de votre prochain qui prend ce qui vous revient de droit....  En réalité, la paix de votre monde n’est pas garantie !
Comprenez que la paix que le Seigneur Jésus donne est d’un tout autre ordre, d’une autre dimension. Que chacun de vous fasse tous les efforts nécessaires pour être des artisans de paix dans le monde de votre temps. Ainsi, votre action pacifique sera pour tous un signe de la paix éternelle qui ne se trouve qu’en Dieu et qui se manifeste en chaque effort pacifique et en chaque mouvement de réconciliation des hommes et des sociétés en général. 
Avant d’assister à la prochaine messe, méditez bien les paroles de Jésus : Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. 

Jean, votre messager d’Espérance "

Mort ou Résurrection ....

Crois .... Christ nous sauve à chaque instant ...
Bien chers amis en Jésus et Marie,
Vouloir recommencer une vie nouvelle sur terre c’est ignorer que l’au-delà existe. 
Méfiez-vous de la psychanalyse, du retour dans les vies antérieures... 
Comme le dit si souvent le bien-aimé Jean : Le Christ n’est pas mort pour rien ! 
Avec toute notre affection
Yvette et Robert

Livre Tome 5 : En route vers la Jérusalem céleste
Page 91 : Mort ou Résurrection - Message 15 octobre 2005 -

" La psychanalyse met en relief l’influence de tous ceux qui vous ont précédés, car leurs mémoires sont connectées dans votre moi, ce qui explique que des personnes rencontrées, de même que des lieux, vous paraîtront familiers. Pour certains, cela représente une preuve de la réincarnation.
Dans votre monde, des non-croyants et même des chrétiens se prêtent, entre autres, à une sorte de thérapie par retour aux vies antérieures. La personne n’est pas vraiment sous hypnose puisqu’elle reste consciente, mais elle est guidée par quelqu’un qui « doté d’une forte influence » lui permet de percevoir ce qui a été sa vie antérieure. Ces « régressions » correspondent assez couramment à des clichés (chevalier, prêtre, soldat romain, prince arabe, prostituée, etc..) qui viennent de l’imagination du patient.
L’étude de l’arbre généalogique peut apporter des éclaircissements sur toute la lignée qui vous a précédés. Il est recommandé de la réaliser car dans de nombreux cas elle vous confortera dans ce que vous êtes. Cela ne doit pas vous empêcher mais au contraire vous encourager à tendre vers la sainteté.
Comprenez que votre espérance chrétienne ne peut pas être dans la réincarnation mais dans le mystère du Christ ressuscité. Il s’agit en premier lieu que vous deveniez un homme nouveau, et pour cela l’être corruptible que vous êtes forcément doit revêtir l’incorruptibilité, et votre mortalité doit revêtir l’immortalité. Cela doit être votre seul et unique objectif.
..... laisser Dieu agir.
En réalité, la mort est pour le chrétien l’expérience du dépouillement de tout ce qu’il a eu dans sa vie de richesse humaine et spirituelle. Dieu Lui-même le revêtira de Sa gloire, qu’Il veut être la splendeur de son éternité. Il veut être votre gloire, le vêtement désignant toujours ce resplendissement d’une vie éternelle.
De dimanche en dimanche, l’Église se rassemble pour l’Eucharistie.
L’Eucharistie, c’est le moment où commence l’œuvre de la résurrection du Christ pour vous et en vous. 
En recevant l’Eucharistie, ce signe du pain et du vin, vous laissez Dieu agir. 
Dieu a voulu par la mort et la résurrection de Son Fils, par Son corps et par Son sang, par l’inauguration du baptême, que vous deveniez les membres du Christ ressuscité, rendus à vous-mêmes, tels qu’Il le voulait de toute éternité pour vous. 
Oui, dans l’infini de la Jérusalem céleste vous vivrez chaque seconde dans l’éclatement d’un bonheur incomparable. Vous aurez en vous la merveilleuse image du Dieu jamais vu. Vous contemplerez le Ciel que vous posséderez et vous aurez la capacité de mener le genre de vie que vous attendiez, une vie qui atteindra, par une sagesse et une compréhension spirituelle parfaites, la plus complète connaissance de la divine Volonté de Dieu.
Si vous pouviez imaginer tout l’infini bonheur et tout le bien qui vous attend !

Jean, messager de la Lumière "

Rechercher dans les messages de Jean

Archives des messages de Jean

Site réalisé en collaboration avec la revue mensuelle