Les derniers temps

Les volontés du Seigneur ne sont pas toujours les nôtres .... mais il est important de continuer à diffuser l’Espérance et la Confiance qui doivent être les nôtres en toutes circonstances .... 
Merci Jean pour tes précieux messages ...
En union de prières avec ceux qui souffrent, avec Robert et Yvette

Livre tome 8 : Choisir l'Amour de DIEU 
Page 192 : Les derniers temps  - message du 25 juillet 2012 - [mis sur le site le 27 juillet 2019]

"Vous vivez les derniers temps d’un monde fort désenchanté et vous entrez dans une période de souffrance morale et physique; cet avertissement vous permet de vous remettre en cause afin de
prendre le bon chemin: celui du pur amour. Dans une proche période, le Seigneur Jésus fera le tri entre  les bons qui vivront plutôt sereinement cette épreuve et les mauvais qui, dans la souffrance, auront à prendre conscience de tout le mal qui est en eux et qui répareront en conséquence.
Certes, vous êtes tristement impressionnés par la multitude de manifestations du mal et des souffrances qui ont secoué la terre au cours de ces dernières années et, encore davantage, maintenant. La crise générale actuelle va générer encore de plus grandes différences entre ceux qui brassent des millions d’euros et qui s’enrichissent, en comparaison de ceux qui peinent et s’appauvrissent encore plus, qui auront la seule possibilité d’avoir recours aux restaurants du cœur et aux différents soutiens. Ce sont également des dépendances, toujours plus fortes, à la drogue, à l’alcool, au sexe dans toutes ses démesures. Et, en plus, vous assistez à des manifestations de violence qui marquent des générations de plus en plus jeunes: ce sont des vols, des viols et même des assassinats de jeunes et, tout cela, sous la forte emprise de forces démoniaques...
Il est certain que l’existence insolente du mal décourage bien des hommes et femmes à donner leur foi à un Dieu d’amour. Des sceptiques considèrent que si Dieu était vraiment amour, il ne pourrait tolérer les drames qui, dans plusieurs contrées, ensanglantent la terre et, donc, ils se persuadent qu’il ne peut exister. Mais qu’ils comprennent bien que la première cause du mal, dans l’univers, est l’œuvre du démon qui agit pour que les hommes se désunissent de Dieu ...
L’homme peut s’éloigner de Dieu mais, dans le silence, le Seigneur Dieu ne s’éloigne jamais de l’homme. 
Le Seigneur combat le mal avec les armes de l’amour, de la douceur, de l’humilité. 
Le démon en a bien conscience quand il dit au Seigneur :
«Qu’y a-t-il entre nous et toi, Fils de Dieu ? Es-tu venu nous tourmenter avant le temps ?» Il est certain que le démon supporte très mal la pureté du divin.
Le Christ délivre le possédé et les armes démoniaques sont impuissantes.
Le lieu de ce combat contre les forces du mal est bien dans votre coeur, c’est le combat contre les passions, contre tout ce qui est contraire au bien que vous avez à donner. 
N’êtes-vous pas des fils et des filles du Père et votre devoir et bonheur ne consiste-t-il pas à faire Sa volonté ? 
Le Christ a vaincu la mort dans sa nature humaine ; il a vaincu toute tristesse, toute angoisse, pour vous rendre capables d’entrer dans la vie éternelle. Telle est la Bonne Nouvelle que le monde bien souvent ignore... 
Dieu n’est pas impuissant contre le mal car, par sa mort, il a vaincu la mort !
Votre service est d’être avec le Seigneur. 
En ce moment, si vous le pouvez, profitez de vos vacances en considérant que le repos, la détente, c’est arrêter le travail. C’est dans ces moments privilégiés que vous êtes encore plus près du Seigneur, que vous pouvez vivre dans Son intimité, partager Ses préoccupations, Ses  sentiments de Pasteur et, notamment aller à la rencontre et au secours des brebis sans berger si nombreuses; c’est-à-dire tous  ceux et celles qui sont sans repères et vivent dans le péché....
Jean, votre messager d’Espérance " 

 ***************************


Prière devant le Saint-Sacrement reçu  le 29 mars 2001
"Mon Dieu, c’est en toutes choses que je ressens votre présence.

A travers la conscience de mon être, imprégnez-moi de votre amour, de votre vie et de votre sagesse. Toute ma volonté, tout mon plus profond désir est que l’Esprit Saint m’anime pour faire le bien autour de moi. 
Je m’unis à la Très Sainte Vierge Marie, votre Maman immaculée. C’est par elle que votre Compassion s’accomplit. C’est par elle que s’écoulent des torrents de grâce.
Mon Jésus, dans le Saint-Sacrement de l’autel, avec tout mon amour, je vous recommande les besoins de toutes les âmes en détresse, qu’elles soient de ce monde ou en purgatoire.
Amen."

L'Esprit Saint

PENTECOTE 2019
 Un retard sur le programme mais pas sur l'Esprit SAINT .....!!!!

Livre Tome 2 : la communion des Saints 
page 27 : L'Esprit Saint : messages de 2000 (mis sur le site le 9jun 2019)

 « Vous avez tous, les hommes et femmes de votre terre, un véritable ami : l’Esprit Saint. Son amour et Son discernement sont sans failles; sollicitez Son aide, Il vous protégera et vous guidera. Il est en vous, aimez-Le, nourrissez-Le de prières et Sa présence sera votre plus grande richesse. Effectivement, Il vous transformera, vous sanctifiera et pourvoira à tous vos besoins spirituels et matériels. Il gommera vos doutes, Il vous évitera de juger votre prochain car vous Le verrez avec les yeux de l’amour et de la charité. Priez souvent l’Esprit Saint et vous comprendrez mieux que l’Esprit de Pentecôte est une merveille. (18.12.2000)
Viens Esprit Saint !
 Ce matin, il m’est tellement agréable de parler de l’Esprit Saint puisque c’est par Lui et en Lui que je m’adresse à vous, en te communiquant les messages des saints du Ciel. Dieu a envoyé l’Esprit Saint sur terre en la Personne du Christ, Il l’a également manifesté à Marie, qui a pu concevoir Jésus en devenant l’épouse de l’Esprit Saint. Comme tu le récites dans le rosaire journalier Il l’a envoyé aux apôtres au jour de la Pentecôte, afin qu’eux aussi partagent la sagesse nécessaire à leur mission sur terre. L’Esprit Saint est un esprit d’Amour, où la querelle et la haine sont inexistantes. L’Esprit Saint est un esprit de lumière et de vérité: en lui il n’y a ni ténèbres ni erreur. C’est un esprit de charité qui vous pousse à abandonner le vieil homme pour revêtir le vêtement blanc de pureté de corps et d’esprit, en vivant avec Dieu et le prochain, en vous oubliant entièrement. Pour vivre entièrement en chrétien, restez toujours à l’écoute de l’Esprit Saint. De la manière dont vous vivez dans votre service, c’est-à-dire dans vos actes et vos prières, vous avez la tête au Ciel mais si peu les pieds sur terre. Surtout, sachez que rien n’est impossible à l’Esprit Saint, Il vous permet d’agir en vous donnant la force, le courage, la joie et la sérénité. C’est dans un état de grâce que vous éclaterez d’amour et de vie, ce qui vous permet de vous donner à fond pour le Ciel et pour les hommes de votre terre. Restez en état d’humilité et de vous émanera un parfum du Ciel. (10.10.2000)
 La puissance de l’Esprit Saint se reconnaîtra par votre parole; restez persuadés que votre intellect y participe si peu. Si un homme, limité par sa pensée matérielle, commence à ressentir le Christ en lui, il jouira d’une vision plus claire, plus perspicace donc plus étendue. De plus, s’il écoute Sa voix et n’endurcit pas son coeur, il saura que l’Esprit Saint, il l’a en lui, aussi il découvrira qu’il peut devenir une lumière et que, par cette lumière, il aura cette possibilité d’entraîner les autres vers la vraie vie de Dieu. Bien souvent, on vous posera la question suivante: Comment pouvons-nous nous mettre à l’écoute de l’Esprit Saint ? Répondez que l’homme doit avoir soif de Dieu et en posséder le désir sincère, ainsi il priera pour demander à être éclairé dans son parcours. Le moyen unique d’atteindre Jésus c’est d’abord la sainte Eucharistie, mais également le rosaire récité avec foi et sincérité. N’oubliez pas que l’Esprit Saint s’est penché sur Marie, c’est par la méditation du rosaire que votre maman du Ciel se penchera à son tour sur vous et en votre faveur, implorera son divin Fils. (05.10.2000)
 Allez rafraîchir votre âme à la véritable source, celle qui purifie, qui fortifie et qui enseigne la vérité. Cette source, c’est l’Esprit Saint qui s’exprime à travers vous. Restez attentifs, vivez pleinement les Eucharisties, les rosaires, et faites souvent appel aux bons anges. (24.10.2000)
Le contact avec l’Esprit Saint doit être harmonieux, simple et discret. Le rôle du chrétien est d’apaiser, de guérir et de transformer des tièdes en catholiques pratiquants. Le service doit être gratuit, sans en tirer ni gloire ni profit. C’est le critère d’utilité, avec toute la simplicité qui l’accompagne qui doit être le seul point de référence. Gardez une oreille attentive à votre entourage. Surtout ne jugez pas, ne critiquez pas, mais ayez toujours une main prête à secourir. (21.01.2000)
Toute personne qui s’élève vers le Seigneur, deviendra plus sensible au comportement des autres qu’elle devra considérer sans mépris et avec charité. La vie de l’homme sera tellement différente quand le Seigneur s’établira dans son âme en état de grâce. C’est ainsi que l’Esprit Saint prendra possession de son âme pour l’entourer, la protéger, l’inspirer et la défendre avec Ses légions d’anges, contre les esprits mauvais qui cherchent à la neutraliser et à lui faire abandonner Son service. (14.06.2000)
Avec Marie ..... Viens Esprit Saint
 Comme tu l’étudies dans la Bible où tu accompagnes Isaïe dans sa vie de prophète, tu constates bien que l’Esprit Saint, Esprit de Dieu, parle aux hommes. Actuellement Il leur parle encore plus mais ils sont atteints de surdité. Qu’ils écoutent Sa voix et surtout qu’ils évitent d’endurcir leur coeur, ils découvriront, malgré qu’il soit un peu tard, que c’est encore le moment de réagir pour changer de direction et entrer dans la Lumière de Dieu. Ainsi, ils seront à la porte étroite qu’ils franchiront pour, dans la lumière de la vraie vie, trouver la paix éternelle et toute la joie dans un si grand amour. Jésus ne demande qu’à ouvrir la porte à leur âme; leur conscience intérieure sera alors illuminée par l’Esprit Saint. L’Esprit Saint est une puissance illimitée comme l’est l’univers de Dieu. Cette puissance dissout et transforme toutes les maladies. Elle purifie la vie mortelle des effets du péché et lave de toute culpabilité. Ainsi l’âme s’illumine de la parfaite lumière de la sagesse. L’univers n’est pas matériel mais spirituel car il provient de l’Esprit. C’est logique, certain et fondamental. L’Esprit Saint, Esprit d’Amour, de Lumière et de Vérité est la puissance primaire et originelle. On peut prendre contact avec Lui et se servir de Son potentiel. Il suffit de L’accepter, de savoir qu’Il existe et de Le laisser s’extérioriser. Pensez à ce prêtre qui avant son homélie fait appel à l’Esprit Saint. Son esprit devient alors une source intarissable de vie éternelle jaillissant au fond de lu imême. De longues années d’études, d’entraînement, de souffrances ou de privations ne sont pas nécessaires, il suffit de connaître Son existence, de L’accepter et de Le laisser s’écouler en vous. Dans vos activités, par votre pensée, vos paroles et vos actes, plus vous ferez appel à l’Esprit Saint, plus Il affluera en vous, ainsi vous donnerez plus et vous serez comblés de choses à donner. (18.03.2001) "

Jean messager de La Lumière "

"

L'oraison

Livre Tome 3 : Au souffle de l'Amour vivifiant
Pages 107 à 112 - messages de 2001  et 2002 - (mis sur le site le 24/05/2019)

" Comme tu le dis si bien avec humour, prier ce n’est pas les travaux forcés à perpétuité, mais en réalité c’est ouvrir la porte du ciel. Chacun prie d’une manière différente. Malgré qu’elles soient si distinctes toutes ces clés, toutes ces prières ont un point commun : l’Amour
Vous avez évoqué la prière et la façon de prier. 
Tout d’abord apprenez à distinguer la prière orale de la prière mentale et la prière individuelle de la prière collective. Chacune a sa propre valeur et touchera le Père à condition qu’elle soit formulée avec sincérité. Que vous récitiez des prières apprises par cœur ou lues ou encore des prières spontanées, l’essentiel est que votre âme soit à l’écoute de son Créateur et que dans l’intimité de votre cœur, vous dialoguiez avec Lui.
Prier c’est donner, c’est offrir son temps. La prière sincère conduit rapidement, sous l’influence de la grâce, à un plus grand désir de prière.... Si vous priez journellement, vous découvrirez encore plus l’amour de Dieu. Prier est un acte de pur amour, évidemment la prière sera acceptée par le Père à condition qu’elle soit en accord avec Sa divine Volonté ! 
Dans le Notre Père, quand vous dites «Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel», c’est toute votre foi que vous accordez au Père, en remettant entre Ses mains toutes vos intentions afin qu’Il en dispose pour l’accomplissement de Son plan d’amour. 
Vous connaissez votre mission, c’est le plan de Dieu, c’est avant toute chose, les âmes du purgatoire et par voie de conséquence vous avez à prier pour la paix dans le monde, pour la conversion des pécheurs et pour que l’Esprit Saint délivre le monde des griffes du Malin. Vous avez une intermédiaire très efficace, tant auprès du Père que du Fils, il s’agit de la Sainte Vierge Marie. Vous ne devez et ne pouvez oublier les saints et les anges qui participent à la transmission de vos requêtes et à leur réalisation quand ils les présentent au Seigneur. 
En période de difficultés, la prière est une aide toujours précieuse et présente. Il ne faut pas attendre le mauvais pas à franchir pour faire de la prière une partie intégrante et constante de la vie. 
La prière est une communication intime et personnelle.
La prière ne doit pas se limiter à des heures ou à des moments déterminés, mais en permanence, elle doit accompagner votre vie. Ainsi elle déploiera son activité sans relâche nuit et jour. Vous pouvez tous, qui que vous soyez, aider par la prière ceux qui souffrent, que ce soit physiquement, moralement ou spirituellement et même les guérir, à condition toutefois d’y mettre toute votre volonté et surtout votre amour !
Amis, je vous demande de vous tourner vers le bien, vous découvrirez que vous possédez des charismes... Ils grandiront jusqu’à la perfection, par contre si vous les déroutez pour devenir riches ou simplement les utiliser sans discernement, ils se dissiperont et vous feront descendre en-dessous de tout. Pour vivre dans l’Esprit, la première chose est d’imiter Jésus ; plongez-vous dans l’Imitation de Jésus-Christ. Participez au maximum et dans la limite de vos moyens à la vie liturgique de l’Eglise, méditez, adorez, priez le rosaire. Ainsi, assoiffés de justice, vous pratiquerez l’amour dans toutes les circonstances de la vie et dans le service auprès de vos frères, qu’ils soient de votre monde ou en purification, en route vers l’Eternel. (06.12.2001) 
La relation que vous avez avec Dieu est unique et par voie de conséquence la prière l’est encore plus pour chacun de vous. A cet effet, le message d’aujourd’hui complète l’homélie du père abbé que vous avez fort appréciée. Certains passeront des temps considérables dans la prière, par contre, d’autres y consacreront un temps plus réduit, surtout s’ils sont accaparés par des activités professionnelles. Vous avez bien des visages différents, de même il y a encore plus de diversités entre les âmes qu’il y en a entre les visages. Dans son cheminement spirituel, chacun de vous a sa propre manière d’agir, ses propres prières, ses méditations et ses louanges ; aussi, s’il en était autrement, vous ne seriez que de simples robots ! C’est à chaque croyant de découvrir les voies selon lesquelles Dieu veut le conduire. La prière est votre respiration, votre battement de cœur, en fait, elle est votre bien suprême. Dans le recueillement en vous même, en faisant silence, en éliminant de votre pensée le monde qui vous entoure et même qui vous étouffe, vous entrerez dans votre propre cœur, dans votre âme. Vous descendrez en vous-même en entrant dans le jardin de l’âme, vous y découvrirez Jésus qui y a sa demeure mais également vous rejoindrez un monde merveilleux où vous attend la Sainte Vierge Marie, votre Maman du ciel, les anges et même toute votre parenté accompagnée des saints du ciel. Ainsi, par cette fréquentation sublime, votre vie aura changé par la découverte, grâce à votre persévérance, de ce jardin d’où partiront, éclairés par l’Esprit Saint, vos pensées, vos choix et vos actions. C’est dans l’entretien familier avec Dieu que la prière éclate d’amour, dans une communion intime et familière. Les yeux vous permettent, grâce à la lumière du soleil de bien voir, de même l’âme tendue vers Dieu se trouvera illuminée et envahie par une sublime lumière d’amour. La prière n’est ni une attitude extérieure ou intérieure, mais un entier élan d’amour qui vient du cœur. Ce ne sont ni des heures, ni des moments déterminés qui la limitent, mais une activité et une présence sans relâche de jour comme de nuit. Il faut considérer le temps de prière à part du reste de la vie chrétienne ; il doit être un prolongement idéal de l’action de tout bon chrétien. Ce qui est déterminant est l’amélioration constante et l’approfondissement de votre prière, ce n’est pas le temps que vous y passez qui est important, mais ce que vous réalisez de bien.
Le progrès de la prière est essentiellement un progrès dans l’amour et dans la pureté du cœur. L’amour vrai se pratique autant en dehors de l’oraison que dans l’oraison. 
C’est sous le regard des autres que trop souvent, vous vivez par crainte d’être jugés ou même admirés, c’est uniquement en vivant sous le regard aimant et miséricordieux de Dieu que vous retrouverez votre liberté intérieure. Il suffit d’accepter votre pauvreté et de ne pas attendre d’être un saint pour commencer à faire oraison. Certes, votre désir fort et constant doit être la sainteté ; si vous êtes certain de ne pas y parvenir par vous-mêmes, soyez persuadés que c’est Dieu seul qui vous y conduira. Surtout vivez le plus sereinement possible l’instant présent, en écartant de votre pensée, autant le passé que ce que vous aurez à faire demain. Pour vivre entièrement sous le regard de Dieu et en sa présence, restez dans une sorte de dialogue avec Lui le plus souvent possible, même au milieu de vos occupations, en vivant toute chose en Sa compagnie. Plus vous vous efforcerez de vivre ainsi, plus aisément vous retrouverez Dieu dans la prière et chaque fois vous serez ce petit enfant qui retrouve sa maman après une longue séparation. Pour se donner à Dieu, il faut s’oublier soi-même. L’amour est un bonheur, qui doit être pleinement donné à l’autre. Oui, il vous appartient de vous oublier au profit de vos frères, en vous détachant des choses matérielles, du confort et même de votre santé en supportant toutes les souffrances. (01.07.2002)
Observez la flamme d’une bougie, soufflez dessus, elle s’éteindra. Mais si cette bougie est protégée par un tube de verre ou de plastique comme pour une bougie de neuvaine, elle ne s’éteindra pas. Il en est de même pour votre foi, votre force intérieure c’est ce tube de verre ou de plastique, elle est alimentée par vos prières et encore mieux par vos chapelets et rosaires. Comparez le souffle à l’action dévastatrice des mauvais esprits qui pour vous déstabiliser souffleront, mais n’auront aucune possibilité de l’éteindre. La bougie non protégée est comparable à celui qui vit sans prières, aussi le moindre souffle l’éteindra, ce sera le manque de Dieu, il vivra dans la ténèbre de l’angoisse, de l’horreur et du vide spirituel. (04.01.2002)
L’homme avec ses multiples potentialités est une machine sublime mais pour son fonctionnement idéal, l’âme en est le carburant parfait. Votre âme est le véhicule de la spiritualité, c’est par elle que vous vous détachez des liens de la chair pour vous diriger vers la vie éternelle, cela par une volonté toujours plus aiguisée de rechercher le Seigneur dans la moindre de vos pensées, le moindre de vos gestes et de vos actes en vous détachant de toutes les choses matérielles qui ne vous sont pas nécessaires pour accéder à la Vie divine. Pour élever votre esprit vers le Seigneur la prière est cet immense désir de joindre l’insaisissable, ce Dieu caché, tout-puissant, tout amour, que vous ressentirez si proche dès que vous tendrez vers Lui votre pensée.
La prière, appel d’amour et parfois de détresse, doit surgir de votre cœur assoiffé pour être absorbée dans le majestueux brasier de l’Amour infini. La vie spirituelle est une petite lueur vacillante toujours prête à s’animer, à s’élever ; lumineuse dans votre nuit pour que vous vous recueilliez, afin de rejoindre l’être sublime et sans limites, qui sans cesse vous attend. Ce sera dans ces moments de silence devant le Saint Sacrement, que dans un profond recueillement, vous trouverez la source de toutes les joies et de toutes les forces. Dans le chapelet, vous récitez de si belles et profondes prières du Credo, de l’Ave Maria et du Pater. Il est essentiel de les prononcer les yeux clos, profondément recueillis, ce qui vous permettra de mieux découvrir ces phrases expressives qui guideront votre esprit vers les vérités essentielles. De même, il est primordial de compléter ces récitations par de courtes prières courantes et encore mieux personnelles où du fond de votre cœur vous exprimez au Dieu présent vos soucis, vos difficultés, vos désirs et vos demandes. 
Le rosaire partagé est une immense richesse, vous l’expérimentez tous les jours, vous y restez fortement attachés, ce qui dans votre esprit et dans votre corps, avec les Eucharisties, est votre nourriture spirituelle. (20.06.2001)

Jean messager de la Lumière "

Le Royaume de Lumière

 « Vous êtes roi dans le Christ Jésus. Il veut que là où Il est, vous soyez également. » Ne l'oublions pas Jésus est ressuscité le matin de Pâques, Il est vivant ! 

Livre Tome 8 : Choisir l'Amour de Dieu 
Page 191 : Le Royaume de Lumière – message du 22 novembre 2011 (mis sur le site le 17 mai 2019)

« Considérez deux hommes face à face : d’un côté Pilate, gouverneur romain qui a le pouvoir de juger, de faire libérer ou de condamner; et de l’autre Jésus qui lui est livré comme un agitateur de l’ordre public. Pilate a tout pouvoir, tandis que Jésus est malmené, humilié et mis en état d’infériorité.
Tous les jours et, d’une certaine manière, depuis bien des temps, les sociétés se sont dotées de tribunaux. Bien souvent des hommes sont menottés et présentés à des juges. En permanence, à travers le monde, l’avenir de certains se présente dans un face à face un peu semblable à celui que Jésus a connu devant Pilate...
Sans tenir compte du réel motif de sanction à l’encontre de Jésus, Pilate a préféré, par lâcheté, le faire mourir plutôt que d’affronter ceux qui refusaient ses critiques et sa manière de proposer une relation d’amour. Il faut reconnaître que Jésus, lui-même, a accordé un grand respect à son juge et en a appelé à la conscience de celui devant lequel il a été présenté. Et c’est ainsi que Jésus ne prétend rien et n’exige rien. Il ne dit pas qu’il est Roi et il donne à Pilate, comme à chacun d’entre nous, la possibilité de reconnaître qui Il est : c’est-à-dire celui qui rend témoignage à la Vérité.
La vérité est qu’il est Dieu, un Dieu Sauveur.
Dieu connaît si bien chacun et chacune de vous et vous demande de dire «oui» à l’offre de relation personnelle qu’Il fait aux uns comme aux autres. C’est un «oui» libre, spontané, joyeux que vous pouvez donner. Et c’est cela qui constitue, dès à présent, le «Royaume» : pas un Royaume de votre société, mais un Royaume des cœurs qui reflète le Royaume d’éternité où Dieu se tient et où Il veut que vous participiez; cela par la grâce et par l’Esprit.
Le Royaume du Christ, celui que vous connaîtrez un jour, ne prend pas la place des royaumes de la terre. Vos royaumes gardent leur propre rôle, nécessaire et humain, mais il serait bien préférable qu’ils soient ouverts aux choses divines. Pensez que le Christianisme est une force féconde et positive pour que votre monde soit toujours plus et authentiquement, humain.
Le christianisme doit imprégner vos âmes, vos sociétés et vos cultures.
Vous êtes roi dans le Christ Jésus.
Il veut que là où Il est, vous soyez également.
Cela, en attendant que s’établisse définitivement et parfaitement le Royaume du Christ et qu’il le remette à son Père à la fin des temps.
Il vous le promet déjà maintenant, et encore plus à l’heure de votre passage dans l’éternité quand vous serez lavé de vos taches et digne d’être avec Lui à jamais.
Comprenez bien que Dieu est déjà à l’œuvre parmi vous !

Jean, votre messager d’Espérance »

Rechercher dans les messages de Jean

Archives des messages de Jean

Site réalisé en collaboration avec la revue mensuelle