La calomnie

A notre époque, tout comme au temps de Jésus, la calomnie détruit... Nous devrions toujours réfléchir avant de dire une parole sur quelqu’un ! Jean dans ce message nous invite à méditer : ... nous serons autant justifiés que condamnés par nos paroles  ...
En union de prières, plus que jamais, avec Robert et Yvette
 
Livre tome 5 : En route vers la Jérusalem céleste 
Page 147 : La calomnie – message du 20 mai 2006 - 

« Ne pensez pas que la bouche parle avec la totalité du cœur et ne soit vraie que dans le mal, elle l’est également dans le bien. Car il y a plus de vertu dans le fond du cœur d’une personne qu’il n’en paraît au-dehors dans ses paroles !
Oui, le cœur de l’homme est pourvu d’une source qui exprime la multitude des biens ou des maux qu’il renferme. Ne croyez pas que le jugement que Dieu vous réserve va se focaliser seulement sur la corruption de votre cœur; il considérera tout ce que vous avez réalisé en bien.
Il est évident que les hommes prendront conscience, au jour du Jugement, de la moindre parole inutile qu’ils auront prononcée et des quantités de paroles inutiles qui ont fait du mal. 
Une parole inutile est une parole qui n’a point de rapport avec les choses essentielles ou qui tient du mensonge et de la médisance.
Une parole inutile est une parole vaine qui ne veut rien dire ou bien qui blesse l’honnêteté et la pudeur de l’autre.
Vous serez autant justifiés que condamnés par vos paroles, attention si vous exprimez un jugement d’une trop grande sévérité !
Dieu a bien plus de justice et de douceur que les hommes, Il ne prononcera point l’arrêt contre vous sur le simple rapport des autres, mais sur ce que vous aurez dit vous-mêmes, car vous êtes entièrement maîtres de dire ou de ne pas dire ce que vous voulez. 
Que ceux qui sont calomniés demeurent rassurés, puisqu’ils ne sont pas responsables des médisances des autres ! Mais le calomniateur devra se remettre en cause, car il lui sera demandé compte de ses impostures. L’imposture est un péché qui n’apporte aucune satisfaction à celui qui le commet et qui ne lui causera que du mal.
Si la médisance afflige celui qu’elle attaque, combien doit-elle encore plus tourmenter celui qui l’exprime !
Il est certain que le calomniateur se blessera toujours le premier avant de blesser les autres.
Celui qui marche sur les charbons ardents se brûle lui-même, et celui qui frappe sur un diamant sent que le coup retombe sur lui. Car celui qui sait supporter généreusement l’injustice et la calomnie, est en vérité comme un diamant et comme un feu tandis que celui qui médit sur ses frères est plus faible et bien plus méprisable que la boue...
Être calomnié par les autres n’est pas un mal, mais c’est une infamie que d’être assez méchant pour publier des calomnies, ou de n’être pas suffisamment ferme pour les refouler.
Lequel des deux, du calomniateur ou du calomnié, a été le plus misérable et le plus digne de compassion ? N’est-ce pas celui qui a fait l’injure et non celui qui l’a subie ?
Lequel des deux s’est donc acquis le plus de gloire ?
L’un, possédé d’un démon est en proie à une tristesse profonde et l’autre, par ses victoires et par sa piété envers Dieu devient plus éclatant que le soleil.
En résumé, soyez bons et vous connaîtrez le bonheur. 
Ainsi vous ne créez pas de division, ne poussez pas à la rupture, accomplissez tout dans la paix et vous serez comparables aux élus de Dieu.
N’oubliez pas que Jésus-Christ Notre-Seigneur, selon la volonté de Dieu, a versé Son sang pour vous, offrant Sa chair pour votre chair, Sa vie pour votre vie. 

Jean, messager de la Lumière »

L'Esprit Saint, don du Père

Ah ! ces soucis, ces angoisses, ces problèmes relationnels ou autres qui nous assomment au quotidien ! Jean nous demande, pour cela, d'avoir l'audace d'interpeller le Père, Notre Père ….
Il nous répondra en nous envoyant l'Esprit Saint, chose vitale ...
Alors pas d’hésitations... Croyons et demandons.
En union de prières avec Robert et Yvette


Livre Tome 5 : En route vers la Jérusalem céleste 
Page 215 : L’Esprit Saint, don du Père – message du 17 février 2007 - 

 « Quand vous avez des problèmes relationnels avec vos parents, vos enfants, avec d’autres personnes ou bien encore pour votre santé physique ou morale de même que pour celle de vos proches, il est essentiel que vous restiez suffisamment résolus pour demander à Dieu de répondre à votre appel.
Il est évident que si vous avez besoin d’assistance ou de conseil, vous n’irez pas voir le premier venu ou celui qui vous a déçu. Mais vous irez vers celui ou celle qui a votre confiance et dont vous savez qu’il vous révélera le fond de sa pensée en vérité et vous l’exprimera sans vous blesser.
Au niveau humain ces relations privilégiées sont exceptionnelles, vous le savez bien !
Cependant elles se réalisent avec le Seigneur dans la relation que vous appelez la prière.
Le Seigneur vous écoute, Il est proche de ce que vous vivez, de vos joies, de vos déceptions, de vos accablements, et c’est sans hésiter que vous devez avoir l’audace de L’interpeller jusqu’à ce que votre cœur retrouve la paix, et il l’a retrouvera vraiment. 
En communiquant avec le Seigneur vous vivrez dans un climat de confiance et d’intimité.
Ce climat est réalisable du fait que Jésus vous a appris à appeler Dieu votre Père. C’est un Père dont vous ne pouvez ignorer la gloire, la grandeur et la beauté. 
Ce Père est soucieux de vos besoins, de vos désirs.
Ce Père ne vous refusera rien si vous prenez le temps de Lui exprimer vos sentiments, les pensées les plus intimes de votre cœur.
C’est un Père qui guette votre regard et qui vous répondra, peut-être pas forcément sur le moment, mais vous donnera toujours ce qui est le mieux pour vous et pour l’autre.
Ce Père vous donne en priorité l’Esprit Saint, ce qui est une chose vitale.
C’est Lui qui va vous inspirer, vous indiquer le chemin, vous illuminer, consentir à vous donner une attitude appropriée, pour reconsidérer ce problème et lui donner la dimension qui convient afin de vous sortir de l’angoisse ....
L’Esprit Saint est un facteur de joie, d’encouragement qui vous donnera les moyens de vous relever. C’est toujours Lui qui vous aide à porter le poids de votre quotidien et à travers Sa présence agissante ; Il vous révèle l’amour débordant de notre Père.
Avec Lui tout est réalisable et même l’impossible, à condition que vous ayez l’audace de croire et de demander sans cesse. 
Vous êtes faits pour aimer et être aimés...

Jean, messager de la Lumière »

La Toussaint et Halloween


2 novembre - Jour de prières pour les défunts
Ce message est d'actualité …. Jean nous fait toucher du doigt les réalités terrestres et nous rappelle clairement que le démon existe … !!! 
En union de prières avec Robert et Yvette

Livre Tome 4 : Le temps presse rallumez vos lampes 
Page 111 : La Toussaint et Halloween – message du 25 octobre 2004 - 

« La fête de Toussaint est proche, vous allez honorer le Ciel, c’est-à-dire fêter l’espérance et l’amour de tous ceux qui sont passés de l’autre côté de la rive. C’est là, dans la Jérusalem céleste, que nous sommes rassemblés, louant et chantant sans fin le Seigneur notre Dieu ...
Dans les cimetières, vous vous activez au nettoyage des tombes et caveaux pour les fleurir, en exprimant ainsi votre souvenir et tout votre amour. Par contre, dans tout ce qui représente le matérialisme, c’est l’éclosion de citrouilles, de sorcières et d’affreux masques, symboles de mort.
Dans cette fête de Toussaint, il y a notre monde qui est là, si près de vous, car nous sommes séparés de votre monde seulement par une notion de temps.
Nous vivons si réellement dans le monde de l’Éternel, nous vous inspirons et vous demandons de vous plonger dans notre monde merveilleux que vous connaîtrez demain. 
Invoquez le Seigneur afin qu’une union spirituelle s’amplifie avec notre monde ressuscité et bien vivant.
Évitez de regarder «l’envers» du monde à partir d’en bas, il est tellement souillé envers la nature autant qu’envers les hommes. Restez persuadés, que sur votre terre, il n’y a pas que le mal, la souffrance ou la mort, mais surtout il y a l’espérance d’un monde meilleur ...
Aujourd’hui vous est révélé «l’endroit», le monde vu du côté de Dieu, le monde d’en haut....
Et ce que vous serez est déjà apparu à travers la vie de tant de personnes qui sont parties avant vous, afin de préparer votre venue.
Vivez d’espérance, car tout sera plus beau encore.
Vous ne pouvez imaginer ce que le Seigneur a préparé pour vous ...
Par contre, Halloween est la fête du laid, du mal, de l’horrible, c’est la fête de l’argent, donc du démon !
En contradiction avec la fête de la Toussaint, le diable veut être fêté à travers Halloween qui n’a absolument rien à voir avec la Bible ; il veut vous faire oublier la fête des saints.
Oui, Halloween est la véritable fête dédiée au Diable et à ses anges, c’est-à-dire aux démons. Cette abominable foire, liée à la mondialisation, est purement cupide, l’argent étant une des armes du griffu. Elle est poussée par la domination des nations industrialisées qui sont de plus en plus assimilables à la Babylone économique, prophétisée dans les Écritures. 
Certes, il n’est fait aucune allusion au diable, cela pour vous gruger encore plus, et pourtant il est réellement présent. Il est même certain que des chaînes de télévision, attirées par le profit, diffuseront des soirées «spéciale Halloween».
En réalité, fêter Halloween, c’est invoquer des esprits démoniaques et leur donner l’occasion de s’exprimer. Leurs fruits empoisonnés sont producteurs de violence, de délits, de mort et de comportements autant inexplicables qu’incontrôlables. En sont principalement victimes les jeunes sans foi ni loi.
La fête de la Toussaint vous fait percevoir que le ciel est bien là, à votre côté.
Le vide spirituel, qui vous entoure et vous étouffe, est chargé de tant d’images et de sons.
Mais surtout, sachez que, dans le silence de la vie, le silence de votre cœur, c’est tout le Ciel qui est là. Là où est Dieu, là est votre Ciel. 
Il suffit de vous mettre en présence de Dieu pour vous retrouver avec nous, qui sommes partis avant vous, pour vous préparer la table du repas de noces.
Surtout, nous vous rappelons de ne pas oublier de faire célébrer des messes et de prier pour vos chers défunts, car au cours de ces messes, en particulier si vous avez communié à leur intention, vous aurez une chance supplémentaire de progresser vers les demeures célestes.
Que cette fête de Toussaint vous incite à faire de votre vie une offrande et une prière continuelle.

Jean messager de la Lumière »

Rayonner ..... Le Phare ....


« Vous faites connaître le Seigneur en rayonnant de joie et en restant simples » ... nous enseigne Jean. Si notre propre lumière brille devant les hommes, elle risque d’être vite éteinte ! Celle qui doit émaner de nous ne peut venir de nous mêmes mais de Jésus.  ….

Vendredi 26 octobre 2018 - En union de Prières avec Robert et Yvette, en communion avec tous les Saints et particulièrement toi, Jean !      

Livre Tome 2 : La communion des Saints - Chapitre 6 : La spiritualité 
Page 108 à 111 : Paragraphe 6.5 : Rayonner, Le Phare : messages de l'année 2000, 11 mars, 19 septembre et 7 août. 

Rayonner
" Cet enseignement vous libère de vos tares et de vos imperfections, pour installer dans votre âme l’Esprit Saint.  
Vous faites connaître le Seigneur en rayonnant de joie et en restant simples
Hélas, beaucoup de chrétiens donnent une image erronée de leur foi en se montrant plus sévères que les autres dans leur habillement et leur comportement ! Ils sont tellement sérieux qu’il est pratiquement impossible de leur arracher un tout petit sourire.... Ils semblent secs, sectaires et sans amour.
Allez vers ces malheureux, particulièrement au cours des témoignages, instruisez-les sur la vraie vie au Ciel. Les anges et nous-mêmes, nous serons toujours auprès de vous pour vous apporter secours. Demandez aux serviteurs de l’Esprit Saint, c’est-à-dire aux anges et aux frères du Ciel, de vous seconder dans cette œuvre en faveur des âmes du purgatoire. Cette affection, cette proximité de ceux qui vous entourent, ne vient pas de la terre mais du monde spirituel. Elle ne trouve pas son origine dans votre aspect physique mais dans votre âme. Vous vous êtes retrouvés pour partager, par vos goûts communs, les réelles choses du Ciel en vivant ensemble votre service.  
Vous êtes les disciples modernes de Jésus-Christ ressuscité, vos retrouvailles ne sont pas fortuites car elles font partie du plan de Dieu. La Providence divine vous a réunis. Le partage des mêmes idéaux et cette même foi sont des dons de votre Créateur, à qui vous devez rendre grâce. (11.03.2000)
Le phare 
Vous vivez dans un phare (votre spiritualité), un phare face à une mer démontée (le monde qui va vers son déclin). C’est ainsi que par votre foyer lumineux (prières, offrandes pour des messes et témoignages) vous guidez toutes ces personnes qui marchent dans les ténèbres. 
Vous étiez si loin de vous douter qu’un jour vous habiteriez un phare et que vous projetteriez la bonne nouvelle (évangélisation) par des rayons d’amour (vos actes et vos paroles) !  
Ces lumières sont indispensables pour guider les âmes, comme elles le sont pour les bateaux qui vont à la dérive, en leur indiquant la bonne direction. Tout cela, pour que toutes ces âmes arrivent à bon port et prennent contact avec leurs si nombreux parents et amis qui les attendent pour les inviter à la table du Seigneur (communion des saints).
Du haut du ciel (purgatoire), tous vos parents et amis vous implorent pour recevoir la nourriture de vos prières. Eux-mêmes, à votre égard, ils n’en sont pas avares, mais les entendez-vous seulement ? Ce phare, vous l’avez réalisé en disposant d’un endroit plutôt mouvant (environnement généralement hostile) où malgré tout, il a été nécessaire d’établir de bonnes fondations (exemple de vie chrétienne). Et, petit à petit, ce phare a pris une bonne assise, de la hauteur (votre manière d’être et de vivre est reconnue) pour éclairer encore plus loin ... Certes, au début, les signaux étaient très faibles, vous vous êtes acharnés à les amplifier, vous avez été encouragés par le Ciel.  
Vos signaux sont perçus par de plus en plus d’âmes qui, à leur tour, réaliseront des phares pour éclairer d’autres âmes.
Sur votre terre de pèlerinage, laissez-vous éclairer par tous ces phares qui illuminent la terre. Et viendra un jour, au retour du Christ glorieux, où tout sera illuminé par l’Amour de Dieu.
Oui, c’est bien votre devoir de devenir des phares et ce sera le paradis sur terre. (19.09.2000)
Dieu a pourvu chacun des hommes d’un certain nombre de capacités. Ces capacités peuvent être physiques, intellectuelles, affectives ou spirituelles. Il vous a donné la liberté d’user de ces capacités aux fins et aux buts les plus nobles. Vous avez le choix de décider chaque jour, à tout moment, de tirer parti de ces dons, soit pour votre satisfaction, votre intérêt égoïste, soit de les mettre au service du beau, du bien, du vrai, au service de l’amour désintéressé. L’homme doit avoir pleinement conscience des possibilités qu’il a reçues de Dieu, et un jour il devra rendre compte de l’usage qu’il en aura fait durant son passage sur terre.
Vous souffrez de voir des personnes bien placées manquer d’ouverture d’esprit, qui s’imaginent être les seules à pouvoir décider et même juger; elles sont bien souvent victimes de leur passé et même parfois, de leur inexpérience.
Vivez pleinement, refusez de vous replier sur les seules réalités temporaires. Ces réalités temporaires ne peuvent être rattachées à leur raison d’être spirituelle, qui seule doit vous guider.
Les quelques années que vous vivez sur terre seront si vite passées ! 
Vous avez aimé, lutté, travaillé, vous vous êtes parfois réjouis mais immanquablement vous avez souffert. Tout cela est absurde, si vous ne l’imprégnez pas de l’idéal spirituel qui dépasse et explique tout. (07.08.2000)

 Jean Messager de la Lumière "

Rechercher dans les messages de Jean

Archives des messages de Jean

Site réalisé en collaboration avec la revue mensuelle